Accueil > Actualité Tafta > Démocratie et Politique > Elections en Grèce : « victoire historique » de la gauche radicale

Elections en Grèce : « victoire historique » de la gauche radicale

dimanche 25 janvier 2015

Tsipras, souhaite relever le salaire minimum pour les Grecs et abolir certaines taxes pour les plus pauvres. Il souhaite surtout obtenir des créanciers du pays qu’ils réduisent la dette (175% du PIB et plus de 300 milliards d’euros). Durant sa campagne, il a fait comprendre que, tout en respectant les institutions européennes proprement dites, et en n’ayant aucune intention de faire sortir le pays de la zone euro, il ne se considérerait pas tenu par les exigences de la « troïka » des créanciers (FMI, UE, BCE).

A l’inverse, le gouvernement du conservateur Antonis Samaras est sanctionné pour avoir justement essayé de satisfaire au maximum les exigences de réformes des créanciers.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?