Accueil > Actualité Tafta > Environnement > les citoyens de l’île de Maui à Hawaï ont voté un moratorium sur les cultures (...)

les citoyens de l’île de Maui à Hawaï ont voté un moratorium sur les cultures OGM

dimanche 25 janvier 2015

Tout récemment, Monsanto a poursuivi en justice une île d’Hawaï parce qu’elle avait interdit les cultures OGM. Ce qu’il pourra bientôt faire aussi en Europe avec le TAFTA.

Demandez à Monsanto d’arrêter ce chantage anti-démocratique.

Signer la pétition ICI

Yvonne,

Fin 2014, les citoyens de l’île de Maui à Hawaï ont voté un moratorium sur les cultures OGM. Dès le lendemain, Monsanto a dit qu’il poursuivrait cette région en justice pour annuler cette loi.

Maui est une île qui regorge d’une grande diversité biologique, mais c’est en train de devenir un terrain d’expérimentation des OGMs et des pesticides à ciel ouvert.

Monsanto et ses alliés ont dépensé plus de 8 millions de dollars pour convaincre les citoyens de voter contre le moratoire des OGMs, sans succès.

Maintenant, Monsanto a envoyé une armée d’avocats pour annuler cette décision démocratique. Monsanto n’a pas compris le message : nous ne voulons pas d’une entreprise qui prend le contrôle d’une des régions agricoles aussi fertile et riche en biodiversité pour s’en mettre plein les poches.

Rejoignez-nous en demandant à Monsanto de laisser tomber cette poursuite judiciaire abusive.

Monsanto vient d’obtenir une injonction temporaire à Hawaï, nous devons agir vite ! Cette multinationale et ses compères Dow Chemicals, BASF, et d’autres énormes entreprises agrochimiques se sont ruées sur Hawaï car son climat permet de planter et de faire pousser les graines qu’elles peuvent vendre dans le monde entier. Aujourd’hui, près de 10% des terres agricoles d’Hawaï appartiennent à seulement 5 entreprises agrochimiques, dont Monsanto.

C’est pourquoi les citoyens de Maui ont demandé à leurs élus d’agir contre les OGMs et les dangereux pesticides qui vont avec. Alors, en 2014, les citoyens se sont mobilisés et ont récolté des milliers de signatures pour pousser les élus à organiser un référendum. Et les habitants de Maui ont clairement dit : non aux OGM tant qu’il n’y a pas d’études sérieuses sur leur impact.

Dites à Monsanto d’arrêter d’imposer ses OGM et ses pesticides à des gens qui n’en veulent pas.

Quoique vous pensiez des OGM, il est simplement inacceptable qu’une entreprise utilise des poursuites en justice pour annuler une décision prise par le peuple.

Merci pour tout ce que vous faites,
Anne, Camille, Eoin, et l’équipe de SumOfUs

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?